Au royaume des plantes

Au royaume des plantes

Le coquelicot

 

 

Nom botanique : Papaver Rhoeas

 

Le coquelicot possède un glorieux passé, puisqu'il était considéré à l'époque de la Renaissance comme un remède spécifique de la pleurésie.

 

Au XIIe siècle est est le sudorifique par excellence, plus efficace encore que les médicaments de l'époque, à savoir : le sang de bouc ou le crottin du mule.

 

Comme tous les pavots, le coquelicot a des effets narcotiques du aux alcaloïdes qu'il contient.

En phytothérapie, on utilise ses pétales séchés, dont on fait le plus souvent des tisanes.

 

Ses effets apaisants se font sentir sur l'adulte, mais surtout sur les jeunes enfants. (on mélangeait autrefois du coquelicot à la bouillie des enfants pour faciliter le sommeil.

 

Les feuilles ou les pétales séchées sont aussi utilisés à la place du canabis par certaines personnes ; cependant l'usage n'en est pas très répandu.

 

 



03/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour